Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Présentation de C++ Builder X

Cet article a pour but de présenter le nouvel environnement de développement de Borland : C++ Builder X

Article lu   fois.

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Avant-Propos

Ce document n'a pas la prétention d'être exhaustif. Il est simplement une description des points que j'ai trouvé intéréssants ou non dans cette nouvelle mouture de Borland C++ Buider. Il rien de plus qu'un avis personnel mais que j'espère malgré tout objectif.

Cette présentation est basée sur une version béta, il se peut donc que le produit final présente des différences significatives. De plus, certaines fonctionnalités ne sont pas présentes dans cette version.

Bien entendu, tout remarque constructive est la bienvenue.

1. A quoi ressemble C++ Builder X ?

C++ Builder X n'est pas une simple mise à jour de la version 6, il s'agit plutôt d'un tout nouvel outil tellement les modifications sont importantes.

Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous, l'interface se rapproche beaucoup plus de JBuilder que de l'ancien C++ Builder.

Image non disponible

Cette nouvelle interface est un peu déstabilisante au départ, mais après l'avoir utilisée quelques heures, elle devient agréable et plutôt intuitive.

2. les nouveautés

2.1. Le travail en équipe

Le travail en équipe est maintenant intégré directement dans C++ Builder X. Il est possible de s'interfacer avec les outils suivants :

  • aucun
  • ClearCase
  • StarTeam
  • Visual SourceSafe
  • CVS

Utilisant principalement CVS, j'ai donc configuré cet outil. Toutes les opérations sont disponibles à partir des menus et sont intégrées dans l'environnement.

Il est possible de travailler avec un serveur CVS ou avec un système local de fichiers.

Image non disponible

L'onglet 'History', disponible sous le code source donne accès à l'ensemble des versions sauvegardées du source en question et permet de comparer n'importe quelle version avec n'importe quelle autre.

Image non disponible

2.2. L'éditeur

L'élément le plus agréable est la possibilité de mettre en forme le code suivant ses habitudes de codage. En effet , il est possible de configurer la mise en forme du code et de l'appliquer au code source à partir du menu contextuel.

Comme on peut le voir, de nombreuses options de mise en forme sont disponibles.

Il existe aussi un certain nombre de fonctions très sympathiques telles que la mise en évidence des accolades ouvrantes/fermantes, ce qui facilite grandement la lecture du code.

Image non disponible

Le seul point négatif de l'éditeur est l'absence (je suppose que cette option sera de retour dans la version finale) du 'Code Insight', cette petite fenêtre qui propose les attributs et méthodes lorsqu'on laisse le curseur après le nom d'une classe.

2.3. L'orientation multi plates-formes

On peut dire que les maîtres mots de cette nouvelle mouture sont ouverture et portabilité multi outils et multi plates-formes.

Comme on peut le voir, il est possible d'utiliser n'importe quel compilateur, pour n'importe quelle plate-forme. De plus, passer d'une configuration à une autre se fait d'un simple clic, ce qui permet de tester son code très facilement et de le rendre aussi portable que possible.

Image non disponible

2.4. Le déboguer

A nouveau, l'orientation multi plates-formes et multi outils est totale. Il est possible d'utiliser à peu près n'importe quel outil.

Toutes les options du déboguage sont disponibles à un seul endroit, le tout regroupé de façon très logique et agréable à utiliser et ce, visiblement, quel que soit l'outil utilisé.

Image non disponible

2.4. L'intégration avec les outils UML

Il est possible d'interfacer CBuilderX, à nouveau de façon très profonde, avec des outils tels que Together. Mais malheureusement, je n'ai pas eu l'occasion de le tester, par absence de cet outil sur ma configuration.

3. Les inconnues

La grande inconnue est le futur de la VCL. Dans cette version de C++ Builder X, il n'y avait rien de présent au sujet des interfaces graphiques.

Il semblerait que l'orientation prise resterait celle de la portabilité multi plates-formes avec l'utilisation de wxWindows. Mais quelle sera l'option prise vis-à-vis de la VCL ? Migration ? abandon ? support ?

Voir également mes autres articles :
Piloter Word sous C++ Builder et Delphi
Piloter Excel sous C++ Builder et Delphi
Utiliser l'API mySQL sous C++ Builder et Delphi
Utiliser un WebService sous C++ Builder et Delphi
Utiliser FMOD sous C++ Builder
Créer et utiliser une DLL sous C++ Builder
Signer des données avec C++ Builder
Comment déployer une application SWT via WebStart
Créer et déployer un premier servlet avec TomCat
Sans oublier :
la FAQ C++ Builder par Geronimo
la FAQ C
la FAQ C++

Ce document est issu de http://www.developpez.com et reste la propriété exclusive de son auteur.
La copie, modification et/ou distribution par quelque moyen que ce soit est soumise à l'obtention préalable de l'autorisation de l'auteur.